L'histoire de D'Addario

La famille D’Addario est originaire d'une petite ville italienne nommée Salle située dans la province de Pescara. Des documents historiques révèlent qu’au 18ème siècle, les principales activités de la ville de Salle étaient l’agriculture et la fabrication de cordes. Et la famille D’Addario était déjà concernée. Les cordes de l’époque étaient fabriquées avec des boyaux de mouton ou de porc.

Un tremblement de terre a dévasté la ville en 1905 et deux membres de la famille, Rocco et Carmine D’Addario ont alors quitté l’Italie pour rejoindre New York. Ils se sont rapidement mis à importer et vendre des cordes fabriquées en Italie par leur famille. En 1918, Rocco retourne à Salle et Carmine commence à fabriquer ses propres cordes en respectant scrupuleusement les méthodes de la famille.

La guitare a vu sa popularité fortement augmenter au début du 20ème siècle et c’est à partir des années 30 que la famille D’Addario a commencé à fabriquer des cordes pour cet instrument.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, DuPont a inventé et commercialisé le nylon, ce qui a provoqué un changement majeur pour D’Addario. La famille italienne s’est alors lancée dans la fabrication de cordes en nylon en travaillant main dans la main avec ses clients les plus fidèles.

Avec la naissance du rock n’ roll au milieu du 20ème siècle, la consommation de cordes a évolué. Les cordes en nylon ont été supplantées par les cordes en acier. Quelques jeunes membres de la famille ont souhaité que l’entreprise suive cette évolution. Mais devant le refus de Carmine de lancer cette nouvelle activité, jugée trop risquée, ils ont créé une nouvelle entreprise, spécialisée dans la fabrication de cordes en acier et dirigée par le propre fils de Carmine nommé John. Ils se sont très vite développés, commercialisant des cordes pour de nombreuses marques de guitare dont Gretsch et Martin. En 1962, les 2 entreprises ont fusionné donnant naissance à Darco.

La guitare est devenue l’instrument de musique le plus populaire aux Etats-Unis et l’entreprise Darco a profité de cette vague positive pour faire de nombreuses innovations dont un automate pour enrouler les cordes ou encore les cordes pour basse « roundwound ».

Dans les années 60, Darco a été approchée par Martin pour une éventuelle fusion mais même si le partenariat était profitable pour les deux parties, la famille D’Addario a décidé en 1974 de commercialiser les cordes sous son propre nom. L’entreprise J. D’Addario & Company était alors créée.

Pour accompagner la forte croissance de l’entreprise, D’Addario a déménagé en 1994 pour s’installer à Farmingdale dans l’état de New York. L’entreprise est toujours gérée par la famille D’Addario, dont 13 membres travaillent encore pour l’entreprise (sur 900 employés).